Formation contrôleur VGP® (Visites Générales Périodiques)

 

Avant tout, il est bon de savoir que les chariots élévateurs ont la particularité de faire partie des engins spéciaux selon l’article R.168 du code de la route. Le contrôle (Visite Générale Périodique = VGP) pour les chariots élévateurs doit avoir lieu tous les 6 mois mais il existe deux autres cas de figures pour la mise et la remise en service -selon l’arrêté du 1er mars 2004.

Et d’après l’article R.4323-24 du code du travail, du code du travail, ces « vérifications périodiques sont réalisées par des personnes qualifiées, appartenant ou non à l’établissement, dont la liste est tenue à la disposition de l’inspection du travail ».

Cette formation « est renouvelée et complétée aussi souvent que nécessaire pour prendre en compte les évolutions de ces équipements » (Article R.4323-3 du code du travail).

La réalisation des différents contrôles réglementaires est à la charge du chef d’établissement utilisateur du chariot élévateur. C’est à lui qu’incombe la responsabilité du maintien en état et en conformité de son appareil. Le contenu de chaque vérification de chariot élévateur est spécifié dans l’arrêté du 1er mars 2004 dont voici un tableau récapitulatif (en bas de page) qui lie chaque article de l’arrêté avec le type de contrôle ou vérification.

Periodicité de contrôle: 06 mois